Communication de crise : qui sont les parties prenantes ? đź‘Ą

Par expĂ©rience, face Ă  une crise, vous devriez toujours d’abord vous concentrer sur les personnes touchĂ©es par la crise :
• personnes directement affectées et leur famille (les victimes)

Vous devriez ensuite vous tourner vers les parties prenantes internes à l’entreprise :
• le personnel et leurs familles (ne pas oublier : syndicats, comitĂ©s d’entreprises, dĂ©lĂ©guĂ©s du personnel, …)
• vos cadres locaux, régionaux, nationaux et internationaux
• directions spécialisées : juridique, financier, RH, RSE et marketing
• intermédiaires et clients (grossistes, fournisseurs, etc.)
• clients potentiels et prospects
• consommateurs
• partenaires commerciaux
• banquiers, avocats et juristes, comptables et assureurs
• investisseurs et leurs conseillers (courtiers et analystes)
• marchés boursiers

Les journalistes sont ensuite une partie prenante importante pour gérer efficacement une crise :
• les médias locaux, régionaux, nationaux, internationaux
• les médias généraux, spécialisés, sectoriels et techniques
• la télé, radio, presse, agences de presse, journalistes indépendants

Les Parties prenantes dans la population civile sont évidemment incontournables : 
• les riverains – entreprises ou particuliers
• les hôpitaux, médecins
• la police, pompiers, services d’urgence
• les associations locales

Les Parties prenantes politiques pour la région sont ensuite une cible à convaincre de votre bonne gestion de crise : 
• les élus : députés, sénateurs, maires, conseillers municipaux, départementaux et régionaux
• services du gouvernement au niveau local, prĂ©fecture, …
• inspecteurs des autoritĂ©s de rĂ©gulation sanitaire, …

Parties prenantes sectorielles
• associations professionnelles au sens large
• associations professionnelles pour votre propre secteur
• analystes et experts pour votre secteur

Par Florian Silnicki